Activités scientifiques

3ème Symposium organisé par l’équipe MIGSAN (ANR)

« Expériences de la santé et trajectoires de soin des primo-arrivants en France ».

***

Thème : Les trajectoires de soins, expériences de la santé et contextes d’exercice en situation de chronicisation de la maladie (VIH)

***

Poitiers – 27 avril 2017 MSHS – Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Salle Guillaume Le Troubadour Bâtiment A5 5, rue Théodore Lefebvre – 86073 Poitiers

La question des rapports entre le continuum des soins et les conditions d’existence des primo-arrivants se pose avec une acuité particulière dans les situations où la maladie s’installe durablement et nécessite une prise en charge médicale longue et complexe. Comment cette chronicisation est-elle vécue par les migrants dans les établissements de soins et à l’extérieur ? Quelles ressources mobilisent-ils au quotidien et dans la perspective d’un mieux-être ?

Comment les professionnels prennent-ils en charge les primo-arrivants qui sont des patients au profil sanitaire et social spécifique ? Comment se mobilisent-ils pour assurer la coordination de soins pour des malades aux conditions de vie précaires ? Ces questions nous conduiront à nous interroger sur l’organisation des services hospitaliers, et sur la flexibilité des normes mobilisées dans les situations de soins estimées complexes ou atypiques.

• 8h45 – 9h15 : café d’accueil (cafétéria, 1er étage de la MSHS)

• 9h15 – 12h15 : « Comprendre la prise en charge médicale et sociale des migrants atteints du VIH : pour construire des partenariats opérants entre les professionnels de la santé et des sciences sociales »

L’objectif de la matinée sera de lancer des échanges et débats pluridisciplinaires autour des résultats de la recherche. Les échanges seront menés conjointement par des chercheurs en sciences sociales, Victoire Cottereau (géographe), Hélène Marche (sociologue), Sylvie Morel (sociologue), ainsi que par des professionnels de santé Jean-Marc Chapplain et Hélène Leroy (infectiologues).

Dans un second temps, un contre-point effectué par Marjorie Gerbier-Aublanc (anthropologue) permettra l’ouverture à la discussion à l’ensemble des invités, dont : les représentants des COREVIH des régions étudiées (Bretagne, Pays de Loire, ex-PoitouCharentes/Nouvelle-Aquitaine), infectiologues exerçant dans les CHU qui entrent dans le programme.

• 12h30-13h45 : Déjeuner (sur place, offert)

• 14h–17 h : Comprendre les conditions d’exercices autour du VIH et des hépatites dans les territoires et lieux « sous contraintes »

L’objectif de l’après-midi sera de centrer les échanges sur les contextes d’exercice de professionnels dans différentes configurations territoriales : comment maintenir une activité en réseau dans le cadre des configurations ou reconfigurations régionales ? Comment travaille-t-on dans le cas de l’exercice dans des petites villes ? Et, plus généralement, comment exerce-t-on dans les contextes actuels d’évolution de l’institution hospitalière ?

Les points de départ des débats seront déroulés à partir des expériences des invité.e.s :

• Brigitte Trégouët, médecin généraliste à La Roche sur Yon

• Pascale Goubin, infirmière en éducation thérapeutique du patient et TEC au service maladies infectieuses du CHU de Caen

• Cédric Arvieux, infectiologue au CHU de Rennes et président du COREVIH Bretagne • Eric Billaud, infectiologue au CHU de Nantes et président du COREVIH Pays de la Loire

• Audrey Boumier, coordinatrice du COREVIH Pays de la Loire

• Gwenaël Le Moal, infectiologue au CHU de Poitiers La discussion sera ensuite ouverte à tous les participants à cette journée.

• Matthias Thibeaud, chargé de mission « Observatoires », AIDES.

Contacts :

-Anne-Cécile Hoyez, anne-cecile.hoyez@univ-rennes2.fr

-Victoire Cottereau, victoirecottereau@hotmail.com

-Sylvie Morel, sylvie.morel@univ-nantes.fr

Vos déplacements à Poitiers :

• Du centre-ville à la maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS) : Vous pouvez prendre le bus n°1 (direction Champlain) et descendre à la station « Cité U »

• De la gare SNCF à la MSHS : vous pouvez prendre le bus n°9 (direction Champlain- Centre équestre) et descendre à la station « Haut-Martin »

***

2ème Symposium ouvert organisé par l’équipe ANR MIGSAN 

«Expériences de la santé et trajectoires de soin des primo-arrivants en France»

***

Thème : L’émergence d’une nouvelle catégorie d’acteur dans le soin : les interprètes professionnels.

Nantes – 27 octobre 2017.

Les interprètes sont de plus en plus identifiés sur le terrain comme des acteurs indispensables pour l’accès et le suivi des soins des populations primo-arrivantes ne parlant pas ou peu français. Qui sont ces interprètes de plus en plus sollicités par les structures de soin ? Comment apprennent-ils les « ficelles du métier » et quelles sont les attentes à leur égard ? Comment se met-on au service des professionnels, des patients et des questions de santé tout à la fois ? Circule-t-on entre les différents espaces du soin ?

La journée impliquera des personnes du monde académique ou professionnel ayant étudié ou mis en place un service propre d’interprétariat. Elle visera à mieux comprendre la figure de l’interprète dans la santé et le soin.

Pré-programme :

  • 9h30 – 12h30 : Enjeux et mobilisations professionnelles
  • (1) Les étapes de la reconnaissance du métier d’interprète en santé en France : retours sur la constitution d’un plaidoyer associatif
  • Oksanna Vats (coordinatrice du pôle Interprétariat du Réseau Louis Guilloux, Rennes) et Cédric Gratton (directeur de l’ASAMLA) 
  • (2) L’interprétariat vu sous l’angle de la qualité des soins et/ou de la démocratie sanitaire 
  • Tiphaine Guiffault, Lucie Chabagno, Anne Gautier (EHESP, Rennes).
  • (3) En miroir : l’interprétariat professionnel à la CNDA 
  • Anaïk Pian (MCF Université de Strasbourg/UMR DYNAME)
  • 12h30-13h45 : Déjeuner (sur place, offert)
  • 14h–17 h : L’interprétariat en contexte
  • (1) L’organisation des soins et des consultations médicales en situation d’interprétariat
  •  Daria Rostirolla, psychologue et anthropologue/centre F. Minkowska
  •  Pascal Revault, médecin/COMEDE
  •  Alain Couatarmanac’h, médecin généraliste à Rennes
  •  Adrien Rousselle, médecin généraliste/Nantes
  • (2) La recherche en SHS en situation d’interprétariat
  •  Laurence Kotobi, MCF HDR en anthropologie Université de Bordeaux/UMR PASSAGES
  •  Marjorie Gerbier-Aublanc, anthropologue

Les points de départ des débats seront déroulés à partir des expériences des invité.e.s.

Lieu : 

Université de Nantes Campus Tertre / Faculté des Lettres et Sciences Humaines Bâtiment IGARUN (Géographie) 1er étage, salles 991/992 situées au centre du bâtiment. ACCES TRAMWAY : ligne 2 – Arrêt Facultés. Se diriger vers le Tertre puis suivre IGARUN 

Un café-accueil sera organisé à partir de 9h00

Attention: le nombre de places à ce symposium étant limité, merci de contacter Anne-Cécile Hoyez si vous êtes intéressés pour y participer.

Contact :   Anne-Cécile Hoyez,  anne-cecile.hoyez@univ-rennes2.fr  Estelle d’Halluin, estelle.dhalluin@univ-nantes.fr

***

1er Symposium ouvert organisé par l’équipe ANR MIGSAN

«Expériences de la santé et trajectoires de soin des primo-arrivants en France»

***

24 février 2017.

  • 9h30 – 12h30 (salle 408) : Santé positive et soins ordinaires en contexte résidentiel précaire : le cas du squat.

Invitée : Marion Lièvre (post doctorante, ANR MARGIN)

Le squat apparaît comme l’archétype du logement précaire et prend des formes spécifiques dans les villes que nous étudions (squats de migrants peu denses, mais très « visibles »). Comment les primo-arrivants habitants d’un squat appréhendent-ils le lien entre santé et conditions d’hébergement éphémères ? Quels sont les impacts de la vie en squat sur la santé et sur les modalités de recours aux soins ?

Les échanges seront initiés en prenant appui sur les travaux de Marion Lièvre et de Céline Bergeon et Anne-Cécile Hoyez (ANR MIGSAN).

  • 12h30-13h45 : Déjeuner (sur place, offert)
  • 14h–17 h (salle panorama) : L’engagement des chercheur.e.s sur les terrains à la croisée entre trajectoires migratoires, corps et santé.

Invité.e.s : Caroline Izambert (doctorante en histoire, responsable plaidoyer et mobilisations citoyennes à Aides), Mickaël Neuman (directeur d’études au C.R.A.S.H., MSF), Simona Tersigni (MCF en sociologie, Université Paris Nanterre – Sophiapol).

En prenant appui sur l’argumentaire ci-joint, nous échangerons sur 3 grandes questions transversales :

  • la position de chercheur.e en terrain de négociation
  • la question et les enjeux moraux et déontologiques soulevés sur ces terrains
  • le contexte de restitution/retour aux enquêté.e.s.

Les points de départ des débats seront déroulés à partir des expériences des invité.e.s.

Lieu :          EHESP

Campus de la Plaine, Saint Denis, 20 avenue George Sand, 93210, LA PLAINE SAINT-DENIS

Métro Front Populaire /ligne 12/RER B la plaine stade de France

Un café-accueil sera organisé à partir de 9h00 (salle 408)