5ème Symposium MIGSAN

<Intitulé de la Filière>

5ème Symposium organisé par l’équipe MIGSAN (ANR)

«Expériences de la santé et trajectoires de soin des primo-arrivants en France».

***

Thème : La mise en place de services et pratiques « mobiles » pour coordonner l’accès aux soins des migrants

Strasbourg – 11 avril 2019

Maison des Sciences de l’Homme

Salle des conférences

Allée du Général Rouvillois,

67000 Strasbourg

(tram C ou E, arrêt Observatoire)

Cette journée regroupera des temps d’échange autour du fonctionnement des structures de soin accueillant des personnes primo-arrivantes, sur les territoires d’étude et en dehors. L’objectif est de mener collectivement des analyses sur la façon dont se sont mises en place des actions « innovantes » et/ou « inédites » en matière de soins, de les replacer dans le temps long des changements institutionnels, et enfin d’analyser le paysage global des structures qui font « sas » dans l’accès aux soins pour les primo-arrivants dans différents contextes en France.

Cette journée est pensée pour offrir un cadre de réflexion sur l’histoire collective des structures de soins, de connaître les processus de transitions qui les ont touchées et leurs variabilités d’une région à l’autre, d’étudier les leviers et ruptures intervenus dans le paysage institutionnel et voir en quoi cela a suscité chez les professionnels des réponses adaptées à la double contrainte de l’éthique professionnelle et de l’éthique humaniste.

De plus en plus, sur le terrain, des pratiques relevant de l’« aller vers » se mettent en place. Vers quels publics « vont » en priorité les professionnels ? Dans quels domaines du soin et de la santé observe-t-on ces initiatives ? La journée proposera de faire un focus sur les équipes mobiles « allant vers » les primo-arrivants dans leurs lieux de vie –appartements, hôtels, squats ou rue. Il pourra s’agir d’ONG (Médecins du Monde à Strasbourg) ou d’équipes médicales mobiles (« visites de squat » ou de centres d’accueil de demandeurs d’asile par le Réseau Louis Guilloux (RLG) à Rennes).

Quelle est l’historicité des actions de ces structures ? Quelles sont les négociations qui sont effectuées afin de trouver, de maintenir ou de renouveler des financements ? Peut-on voir émerger une dimension réseau à l’échelle régionale et/ou nationale ?

DÉROULÉ DE LA JOURNÉE :

  • 9h00 – 9h30 : café d’accueil (salle des conférences, MISHA)
  • 9h30 – 12h30 : « Les actions de « L’aller vers » : restitution des recherches menées en 2017 avec Médecins du Monde Strasbourg »

L’objectif de la matinée sera de lancer des échanges et débats pluridisciplinaires autour du rapport de terrain « Les actions de l’aller-vers de Médecins du Monde – Strasbourg » (2018). Les échanges seront menés conjointement par des chercheuses en sciences sociales de l’équipe, ainsi que par MdM Strasbourg.

  • 12h30-13h45 : Déjeuner
  • 14h–17 h : Comprendre et contextualiser le travail de maraude et équipes mobiles

Les points de départ des débats seront déroulés à partir des expériences des invité.e.s :

  • Chloé Tisserand (sociologue) présentera sa recherche doctorale en sociologie (thèse en cours à l’Université Lille 3), qui porte sur « la médecine de l’exil » et notamment sur les façons de soigner dans le contexte des camps de Calais.
  • Aurélie Destouches (assistante sociale) et Edwige Poutot (médecin) présenteront leurs démarches de professionnelles en situation d’« aller vers » à partir d’expériences en addictologie à Marseille, tout en proposant d’interroger de façon réflexive ce type d’initiatives
  • Cécile Laporte (responsable « mission migrants » du Samusocial) et Isabelle Siffert (géographe) reviendront sur les actions et observations conduites sur le terrain parisien sur l’accès aux soins des migrants qui ont été pris en charge sur le territoire d’Ile de France.

La discussion sera ouverte à tous les participants.

Contacts :      Anne-Cécile Hoyez, anne-cecile.hoyez@univ-rennes2.fr

                       Anaïk Pian, pian@unistra.fr

Vos déplacements à Strasbourg :

De la gare pour arriver à la MISHA : tram C, dir. Neuhof, arrêt Observatoire (compter 30 min de porte-à-porte)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.